Petites pensées gastronomiques

Je vous parlais de ma passion pour l’art de la table … et celle-ci ne tari pas. Bon, cet intérêt poussé me vient peut-être (lire : sûrement) à la base d’une grande passion pour les bonnes choses, les produits frais, les délicatesses, les spécialités régionales – bref, la bonne cuisine, et de manière générale le plaisir de se retrouver à table pour manger.

Dirais-je que je suis fine gastronome ?

Je n’irai pas pousser jusque-là, ce serait trop prétentieux.

J’aime tout autant me ravir les papilles et les sens tout en finesse dans un restaurant étoilé que descendre une assiette de frites au snack du coin ; me concocter des salades aux couleurs de saison après un passage au marché … que passer la soirée à plonger la main dans un paquet de Haribo. Bref vous l’aurez compris, pour moi la cuisine/gastronomie/nourriture a mille facettes, toutes appréciables en leur genre. J’en fais ma mission de les découvrir toutes ! C’est bien pour cela que je passe des semaines à arpenter les restaurants, boulangeries et épiceries fines de ma ville et d’au-delà …

Ce que j’aime dans mes sorties « découvertes culinaires » (ça fait guide touristique dit comme ça, mais j’adore faire la touriste dans ma propre ville !), c’est l’expérience complète qu’elles représentent. Elles me titillent tous les sens, éveillent ma curiosité et mon sens critique, me font sortir de mes zones de confort ou revivre des souvenirs lointains …

La gastronomie, c’est bien plus que manger.

Découvrir un restaurant. Découvrir un lieu. Une ambiance. Des odeurs. Des propriétaires. Des passionnés.

Découvrir une cuisine : cet amok trey (un met cambodgien traditionnel, de poisson cuit dans une feuille de bananier !) que j’ai découvert dans un minuscule restaurant de spécialités Asie du Sud-Est ; les ravioles polonaises qui font chaud au cœur, goûtées dans la cantine d’une amie ; le fish n chips, un incontournable britannique auquel on accorde trop peu de vertus gustatives – pourtant, ce mariage de saveurs vous réchauffe tout un dimanche en bord de mer !

J’ai dernièrement eu la chance de découvrir la cuisine de table étoilée – ça faisait longtemps que nous en rêvions avec ma moitié, et pour son anniversaire je lui ai offert une Smartbox d’exception : un coffret pour nous délecter dans un restaurant étoilé Michelin. Un déjeuner magique. Un lieu : Le Mesturet, en plein Paris. Une ambiance bistro, à la déco chinée en brocante, aux bouteilles vertes en guise de chandelier de luxe. Et pourtant, cette cuisine raffinée, créative, authentique. Nous avons passé un bout de journée mémorable dans ce petit resto si chaleureux servant une cuisine digne des palaces. Une surprise agréable, à renouveler.

C’est ça que j’aime dans la cuisine.

Cet élément de surprise qui envoûte, qui séduit, qui ébloui, le temps d’un repas mais pour bien plus longtemps.

Entrer dans un lieu qui ne paye pas de mine et en ressortir des étoiles plein les yeux – enfin, plein les papilles – ou découvrir à un coin de rue une petite fabrique de biscuits maisons, anticiper pendant des semaines cette réservation dans un établissement de légende, passer des nuits à refaire le monde avec des amis autour de pizzas surgelées, s’assoir dans le jardin un dimanche ensoleillé alors que maman prépare sa fameuse tarte aux pommes. Les odeurs. Le soleil. Les histoires. Les saveurs … bref, la vie.

Published by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *